Billet 09 – Comment et où installer un poêle à bois ?

Les frimas de l’hiver donnent envie de se blottir au chaud. Rien de tel qu’un poêle à bois pour réchauffer l’atmosphères de votre home sweet home !

le poêle à bois, design et pratique, souvent peu encombrant et toujours esthétique, requièrt toute votre attention en matière d’emplacement et de règles de sécurité. Une démarche plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord, mais cruciale pour faire le bon choix de modèle et de puissance.

Deux paramètres clés 
L’emplacement d’un poêle est une décision stratégique. Deux critères sont à prendre en compte :

  • l’usage dévolu à votre appareil ;
  • la place du conduit de cheminée, s’il existe déjà l’usage.

Autrement dit, envisagez-vous votre poêle comme un chauffage d’appoint ou un chauffage principal ?

  • Dans le premier cas, il trônera dans une pièce où vous aimez passer du temps, à distance suffisante du thermostat d’ambiance (pour ne pas entraver le fonctionnement de ce dernier).
  • La seconde option impose des travaux d’aménagements significatifs (conduit d’évacuation des fumées, gaine pour canaliser la chaleur, raccordement à un circuit de radiateurs).

Ensuite, les bonnes questions à se poser pour bien choisir et installer son poêle à bois en toute sécurité : 

  • Dans quelle pièce le placer ?  
    • Les spécialistes le confirment : il est conseillé d’installer votre poêle dans la pièce la plus utilisée de votre intérieur. D’où sa place privilégiée et la plus commune dans le salon, où il apporte un supplément d’âme ainsi qu’une chaleur douce et enveloppante à cet espace de partage et d’intimité !
    • Si la taille de votre pièce à vivre le permet, faites poser le poêle au milieu. La répartition de la chaleur émise sera optimisée. Généralement, ce choix s’opère sans contrainte en construction neuve car la place du conduit de cheminée sera anticipée.
    • Vérifier la compatibilité avec le sol et les parois
      Avant de sélectionner un modèle, il vous incombe de vérifier si le sol de la pièce accueillant le futur poêle supportera le poids de l’appareil et la chaleur émise.
      Autres paramètres clés à prendre en compte : se demander si la cloison et le mur à proximité sont conçus pour résister au feu ou s’il convient de les protéger.
    • Tenir compte du sens de circulation de l’air
      Pour mieux comprendre l’enjeu, sachez que selon la réglementation technique de construction, le sens de circulation s’opère des pièces dites « sèches » (comme les chambres, salle à manger…) vers les pièces « humides » (cuisine, salle de bains et WC).

Plus de précisions et de détails dans mon article paru dans le magazine de Houzz

https://www.houzz.fr/ideabooks/63261522/list/conseils-de-pro-pour-positionner-votre-poele